HISTOIRE DE SAINTS
8 avril 2019
Page d'accueil Quelques liens
et adresses
Accueil
Secrétariat
Saint Pierre Info...  
 
Mois de mars du 7 mars >> du 12 au 14 mars >> du 14 au 21 mars >> du 26 au 28 mars >>
Rechercher quelle semaine par le prénom >>
Saints du 7 mars
 
En 2017 :

Bienheureux martyr  Léonide Féodorov (1935 Sibérie) ;

Bienheureux martyr Luc Sy (Laos 1970)

En 2018 :

Saintes Perpétue et Félicité ;

Saint Jean-Baptiste Nam Chong-sam

Jeudi 7 mars 2019 :

Bienheureuse Maria Antonia de San José
fondatrice de la maison d'exercices spirituels de Buenos Aires (✝ 1799)

María Antonia de San JoséMaria Antonia de Paz y Figueroa est née en 1730 à Santiago del Estero, Argentine d'une illustre famille de conquérants et gouverneurs. À 15 ans, elle décide de se consacrer à Dieu... Alors, la vie religieuse féminine était limité à la vie cloîtrée. Maria Antonia voulait travailler au sein de sa communauté, donc elle a décidé de porter une tunique noire et de vivre avec d'autres femmes, on les appelait Béates.
Guidées par un jésuite, elles se dédient à aider les prêtres, à enseigner aux enfants, à coudre, à soigner les malades et a distribuer des aumônes. En 1767, Charles III d'Espagne a décidé d'expulser les jésuites d'Amérique. Maria Antonia a 37 ans et souhaite rétablir les Exercices Spirituels de Saint Ignace dans un environnement hostile à tout ce qui était jésuite. Maria Antonia commence à inviter les gens à ces retraites entre 1768 et 1770. Elle parcourt pieds nus les villes d'Argentine. L'évêque de Tucumán lui a donné l'autorisation et les fruits de ces exercices sont reconnus pour le bien qu'ils font aux gens et aux changements qu'ils impliquent dans leur vie quotidienne. Après le succès et les bons fruits de ces retraites, Maria Antónia décide de partir à Buenos Aires. A cette époque, c'était une folie : 1400 km à pied au milieu des dangers des fauves et des bandits.
Maria Antónia va devoir patienter un an à Buenos-Aires pour que l'évêque et le Vice Roi acceptent sa mission alors que la haine des Jésuite atteint son maximum. En 1780 les retraites commencent à Buenos Aires avec un succès incroyable, ce qui oblige l'évêque à soutenir cette œuvre, car il en voyait les fruits dans les fidèles. Il y a eu des groupes de 200 personnes et la Providence était de plus en plus généreuse dans la réponse aux besoins des participants. Maria Antónia donnait la nourriture qui restait aux prisonniers et aux mendiants En quatre ans d'Exercices plus de 15.000 personnes suivent ces retraites.
Maria Antonia part 3 ans en Uruguay pour propager son œuvre., Elle revient à Buenos-Aires et la maison est confiée à Dieu providence, qui veille à ce qu'il n'y manque de rien par des miracles.
Maria Antonia est morte le 7 mars 1799, à 69 ans. Au moment de sa mort, on estimait qu'entre 70.000 à 80.000 personnes avaient bénéficié des retraites qu'elle a organisées.


Saint Nathan prophète (Ancien Testament)

Dieu l'envoie conseiller le roi David (deuxième livre de Samuel, chap.7 et 12) : il lui annonce qu'il ne batira pas le Temple, mais que sa dynastie durera, si elle est fidèle. Il viendra aussi lui reprocher l'assassinat de Urie le Hittite pour lui prendre sa femme, Bethsabée..

haut >>

Saints du 12 au 14 mars
Mardi 12 mars 2019

Saint Paul Aurélien, communément appelé saint Pol de Léon, abbé puis évêque (✝ 573)

Originaire de Grande-Bretagne, il vécuten ermite dès ses quinze ans. Ordonné prêtre par l'évêque de Winchester à vingt-deux ans, il est appelé auprès du roi, mais il préfère traverser la Manche, espérant reprendre sa vie de solitaire. Le comte de Léon le veut comme évêque. Il l'envoie donc à Paris où il est consacré dans la cathédrale. Il donne à son diocèse une vive impulsion. En fin de vie, il voulut revenir à sa vie d'ermite et il meurt dans l'île de Batz. Il est l'un des sept fondateurs d'évêchés bretons...


Saint Syméon le Nouveau Théologien, Moine et higoumène à Constantinople (✝ 1022)

C'était un jeune homme très doué qui fut appelé à de hautes fonctions impériales à Constantinople. Mais il préférait mener une vie de désordre. La rencontre d'un saint homme, moine au monastère de Stoudion, lui révéla une autre vie, toute intérieure et plus enrichissante. Favorisé d'expériences spirituelles très profondes, il n'en retombe pas moins dans ses errances. Converti à nouveau, il entre au Stoudion pour ne plus tomber et pour vivre aux côtés de son Père spirituel. Mais au monastère, on ne choisit pas son confesseur. Syméon ne peut pas se plier à cette exigence et à l'observance stricte de la Règle. Il se voit chassé de son monastère. Il entre alors à Saint-Mamas, un petit monastère en pleine décadence dont il devient l'higoumène, l'abbé. Embrasé d'amour pour le Christ il réforme sa communauté par de vigoureuses catéchèses. Certains moines tentent de le supprimer. Son obstination à revendiquer la possibilité d'une expérience directe de l'Esprit-Saint dérange. Bien qu'il ait transformé Saint-Mamas en un centre de sainteté et de rayonnement spirituel, il finit par s'en faire exclure à nouveau et meurt peu après en exil. C'est l'un des plus grands mystiques byzantins, ce qui lui valut son surnom de "théologien."

haut >>

13 mars
 
En 2018 :

Bienheureuse Françoise Tréhet, Sœur de la Charité, martyre (✝ 1794) 

Saint Frère Ange (✝ v. 1235)

Mercredi 13 mars 2019 :

Saint Léandre Evêque de Séville (✝ 599)

Envoyé en mission à Constantinople par le roi wisigoth Herménégilde, il y rencontrera le futur pape saint Grégoire le Grand. Une amitié profonde et durable les unit désormais, comme en témoigne le courrier qu'ils échangèrent et qui est conservé. Devenu archevêque de Séville, il uniformisa la liturgie espagnole, jetant les fondements de ce qui deviendra la liturgie mozarabe. Par sa patience et son souci apostolique, il ramena les Wisigoths à l'unité de l'Église. Il fonda l'école épiscopale de Séville, qui eut un grand rayonnement durant plusieurs siècles. L'Église d'Espagne le vénère à l'égal d'un Docteur de l'Église.


Sainte Christine ou Sirine, Martyre en Perse (✝ 559)

Sous Chosroès Ier, elle fut condamnée à être battue à coups de fouets jusqu'à ce que mort s'en suive
.

14 mars
 
En 2017 :

Sainte Mathilde 

Bienheureuse Ève de Liège ou Évelyne

En 2018 :

Saint Boniface de Ross (7ème s.)

Bienheureux Jean Barastre Confesseur (✝ 1275)
haut >>

Jeudi 14 mars 2019 :

Saint Euschemon (IXe siècle)

Il vécut à Lampsaque, près du détroit des Dardanelles en Turquie. Il défendit avec saint Théodore le Studite la vénération des icônes sous l'empereur de Constantinople Léon V qui persécute ceux qui vénèrent les icônes pendant la querelle des Iconoclastes.


Saint Lubin évêque de Chartres (✝ v. 556)

Originaire de Poitiers, ce paysan devint moine à l'abbaye de Ligugé, puis il fut l'un des plus célèbres évêques de Chartres. Par ses prières, il sauva la ville de Paris d'un horrible incendie. Il y vint d'ailleurs en 551 pour le second concile de Paris dont il a signé les décisions : le manuscrit existe encore. Il travailla à restaurer en Gaule la discipline de l'Église, à organiser son diocèse; il participa aux conciles d'Orléans (549) et de Paris (551) et mourut vers 557.

Saints du 19 au 21 mars
Mardi 19 mars 2019 :

Saint Joseph Epoux de la Vierge Marie (Ier siècle.)

"C'était un juste" (Mt 1,19). Nous n'avons aucune parole de ce "juste", le charpentier de Nazareth en Galilée, fiancé de Marie, la Mère de Dieu, époux discret fidèle et chaste. Père nourricier et éducateur Jésus. Sans un père modèle, l'homme en Jésus n'aurait pas pu découvrir la paternité de Dieu.
Joseph, en fils d'Abraham, fait une confiance totale à Dieu et obéit sans retard :
L'ange lui avait dit: "Ne crains pas de prendre chez toi, Marie, ton épouse." et Joseph prit chez lui Marie son épouse.
L'ange lui avait dit : "Lève-toi, prends l'enfant et sa mère" et Joseph se leva, prit l'enfant et sa mère et s'enfuit en Égypte.
Après la mort d’Hérode, l’ange du Seigneur lui dit : ''Lève-toi ; prends l’enfant et sa mère, et pars pour le pays d’Israël, car ils sont morts, ceux qui en voulaient à la vie de l’enfant.'' et il vient à Nazareth.
Fidèle à sa mission de père, il apprend à Jésus la Torah, tant et si bien que Jésus étonnera les docteurs de la Loi au temple. Lorsque Jésus disparaît pendant trois jours lors du pèlerinage à Jérusalem, Joseph accompagne la quête de Marie: "Ton père et moi nous te cherchions." Et Jésus, redescend à Nazareth, soumis à celui qui, sur terre, a autorité paternelle sur lui. Dieu savait à qui il confiait son Fils unique et sa Mère, à celui qui était l'homme le plus capable au monde d'être la parfaite image du Père .
Les Orientaux honorent saint Joseph depuis toujours. Les Latins l'ont méconnu longtemps.

haut >>


Saint Landoald Prêtre à Wintershoven (✝ 666)

Saint Landoald, prêtre romain, et le diacre saint Amance qui furent envoyés par le pape saint Martin Ier pour évangéliser la Flandre.

20 mars
 
En 2018 :

Saint Jean Népomucène prêtre et martyr (✝ 1393)

Sainte Photine

Mercredi 20 mars 2019 :

Saint Martin Évêque de Braga, au Portugal (✝ 580)

Originaire de Pannonie (Hongrie actuelle) comme le grand saint Martin, il mena tout d'abord la vie monastique en Palestine. Puis il gagna la péninsule ibérique où il fut élu évêque de Braga dans le nord de l'actuel Portugal. Son livre "Prédication aux ruraux" eut à l'époque une grande influence. Et il n'est pas sans intérêt même de notre temps.
haut >>


Les Martyrs de Sabas moines de la laure de Saint Sabas en Palestine
(✝ 796)
Lorsque les Sarrasins vinrent combattre les tribus bédouines de Palestine, ils pillèrent villes et villages chrétiens, Gaza, Ascalon et bien d'autres cités. Ils se dirigèrent aussi vers la laure de Saint Sabas, demandèrent l'or qu'ils prétendaient s'y trouver. Les moines leur rappelèrent que le monastère accueillait sans distinction les chrétiens et les Sarrasins. Mais rien n'y fit. Ils vinrent quelques jours plus tard, durant la vigile du dimanche, abattirent plusieurs moines avec des flèches, en écrasèrent d'autres avec des pierres et en asphyxièrent dix-huit autres par la fumée dans un souterrain. Puis ils partirent après avoir saccagé et pillé l'église et les cellules, sans avoir trouvé l'or qu'ils cherchaient et qui ne s'y trouvait pas

21 mars
 
En 2018 :

Saint Nicolas de Flüe ;

Bienheureuse Clémence d'Ohenberg

En 2017 :
Saint Robert de Molesmes Abbé, fondateur de Cîteaux
Jeudi 20 mars 2019 :

Saint Jacques le confesseur martyr à Constantinople (✝ 824)

À Constantinople, vers 824, saint Jacques, surnommé le Confesseur, qui combattit énergiquement pour le culte des saintes images contre les iconoclastes et acheva sa vie par un glorieux martyre.


Bienheureuse Santucce Terrebotti Abbesse du couvent bénédictin de Gubbio (✝ 1305)

Originaire de Gubbio en Ombrie, elle se maria, eut une charmante fille qui mourut en bas âge, ce qui les décida, elle et son mari, à entrer en religion. Abbesse du couvent bénédictin de Gubbio, elle le transféra ultérieurement à Rome où elle reçut ce surnom de «santucce» (ou santuccia = petite sainte).
haut >>

Saints du 26 au 28 mars
Mardi 26 mars 2019 :

Sainte Larissa et ses compagnons, martyrs en Crimée (IVe siècle)

Larissa fait partie des martyrs tués par les Goths vers 375 sous Jungerich, persécuteur des chrétiens, au temps des empereurs Valentinien, Valens et Gratien. Le roi Athanaric aurait ordonné de torturer les chrétiens sans jugement. Tous ceux qui refusèrent d'adorer l'idole placée sur un char ont péri brûlés dans l'église où ils se trouvaient. 308 périrent, on en connaît 21 par leur nom...
Préférer Dieu en toute chose, là où l'on est, même dans des choses simples et banales.


Saint Félix de Trèves (✝ v. 400)

Il fut sacré évêque de Trèves par saint Martin de Tours qui était son ami. Mais comme cette consécration s'était faite avec l'accord d'un empereur usurpateur, saint Ambroise et le Saint-Siège en discutèrent la légalité et non pas la validité. Par souci de pacification, saint Félix préféra abdiquer plutôt que d'être à l'origine de quelque querelle que ce soit. Ses contemporains, dont saint Sulpice-Sévère, firent l'éloge de ses vertus.
Tout baptisé est artisan de paix : Saint Félix en a donné l'exemple.

Mercredi 27 mars 2019 :

Saint Rupert de Salzbourg évêque (✝ 718)

Il appartenait à la famille royale mérovingienne, ce pourquoi il fut choisi comme évêque de Worms en Rhénanie. Quand il en fut chassé, il partit évangéliser la Bavière et fonda le monastère Saint Pierre de Salzbourg. Autour du monastère se créa la ville de Salzbourg dont il devint l'évêque. Il développa les mines de sel qui ont donné son nom à la ville .C'est le père spirituel de l'Autriche.
Une vie conduite selon l'Évangile a des répercussions longtemps après.
haut >>


Saint Dominique évêque de Cambrai et Arras (✝ v. 545)

2ème évêque de Cambrai et Arras, il était vicaire de l'évêque Saint Vaast, premier évêque de Cambrai et Arras.
Savoir succéder humblement à quelqu'un

28 mars
 

En 2017 :

Saint Etienne Harding (✝ 1134).

Bienheureux Jean-Baptiste Malo (✝ 1954)

Jeudi 28 mars 2019 :

Saint Gontran Roi de Bourgogne (✝ 592)

Petit-Fils de Clovis et roi de Bourgogne, il connut cette époque féroce et cruelle où la reine Frédégonde fit assassiner sa soeur, son beau-frère, son mari et l'évêque Prétextat. Clotaire II fit périr Brunehaut, reine d'Austrasie, en l'attachant à un cheval au galop. Lui-même, saint Gontran fit bien quelques écarts dans la fidélité conjugale, répudia sa femme, en vint à tuer son médecin, crimes qu'il ajoutait à bien d'autres. Et puis, il se convertit, pleura ses péchés pendant le reste de sa vie, racheta ses fautes par ses grandes libéralités envers les pauvres, qui le surnommèrent "le bon roi Gontran". Vers la fin de sa vie, il entra au monastère Saint Marcel de Chalon sur Saône. Peu après sa mort, il fut proclamé saint par son peuple.
Il est toujours temps de se convertir aujourd'hui, même si l'on a pas eu une vie scandaleuse comme Gontran
haut >>


Sainte Gundelinde d'Alsace abbesse (✝ v. 750)

Elle est fille du duc d'Alsace, sœur de sainte Eugénie, nièce de sainte Odile, à laquelle elle succéda comme abbesse de Niedermunster.
La sainteté en famille donne des exemples variés

 

haut >>



 

 

 

 


Ange
Boniface de Ross
Christine
Clémence d'Ohenberg
Dominique
Etienne Harding
Euschemon
Eve de Liège
Evelyne
Félicité
Félix
Françoise Tréhet
Gontran

Gundelinde
Jacques le confesseur
Jean Népomucène
Jean-Baptiste Malo
Jean-Baptiste Nam Chong-sam
Jean Barastre
Joseph
Landoald
Larissa
Léandre
Léonide Féodorov
Lubin
Luc Sy
María Antonia
Martin Evêque de Braga
Martyrs de Sabas
Mathilde
Nathan
Nicolas de Flüe
Paul Aurélien
Perpétue
Photine
Pol de Léon
Robert de Molesme
Rupert
Santucce Terrebotti
Sirine
Syméon le Nouveau
Vous ne trouvez pas ?
voir aussi sur : https://nominis.cef.fr/